Planète Schools

Planète Schools

lundi, 19 mars 2018 13:56

40e ANNIVERSAIRE DE L’UFR/SEG

seg 40 smallUNE CONFERENCE DE PRESSE DANS UN CLIMAT TENDU

L’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/SEG) de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO fête ses 40ans. En prélude à cette célébration, une conférence de presse s’est tenue sous la houlette du Directeur de l’UFR/SEG. Objectif : expliquer les raisons de cette action et donner ses principales articulations.

« UFR/SEG : passé, présent et Avenir » c’est sous ce thème que se tient le 40e anniversaire de l’UFR/SEG de l’Université OUAGA I Pr Joseph KI-ZERBO. L’évènement, prévu pour les 15, 16 et 17 mars 2018, est placé sous le haut patronage de son excellence le Premier Ministre et le Co-parrainage du Président de l’Assemblée Nationale. Le 14 mars 2018, les premiers responsables de l’UFR étaient face aux hommes et femmes de media afin de dévoiler le contenu des 72 heures de commémoration.

lundi, 19 mars 2018 06:19

Présentation du CIOSPB

Présentation du CIOSPB

L’Etat ne peut pas employer tout le monde. C’est une lapalissade que de le dire. Une implacable réalité vite comprise par Adama TAPSOBA. Plus connu sous l’appellation affectueuse d’ADAM’S, ce  jeune burkinabé est un exemple de réussite dans l’entrepreneuriat.

LE PAIN COMME GAGNE-PAIN !

 

ADAM’S a choisi d’investir dans le pain. Ce produit de grande consommation est vendu avec des brochettes sous la dénomination <<PAIN BRO>>. Partir d’un point de vente, ce jeune combatif dispose aujourd’hui de sept points de vente à travers la ville de Ouagadougou. Cela est le fruit de 10 ans de durs labeurs, de persévérance et d’espérance. Commencé à pas de caméléon dans le marché de zagointin avec une petite table et deux bancs, avec ses maigres ressources aujourd’hui Adam’s a considérablement changé son environnement commercial. En effet c’est un service avec des agents habillés en bleus, des chaises de luxe et une télévision à l’appui pour le bonheur de la clientèle dans certains endroits. Ce jeune aux grandes ambitions fait le bonheur des Ouagavillois. Ses prestations profitent bien aux élèves et étudiants des alentours. C’est le cas de ceux de l’établissement Sainte Collette. « ADAM’S nous offre une matinée bien garnie avec un service très accueillant » a laissé entendre Djamila LEMANE, une élève fidèle par les clients de Adam’s.

Le Fond National pour l'Education et la Recherche (FONER) regroupe 2 types d'allocations à savoir: l'aide et le prêt.

L'aide est octroyée aux étudiants inscrits en licence première Année (L1) à l'Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO ou à l'Université Ouaga 2, qui n'ont pas plus de 26 ans au 31 décembre de l'année civile en cours. Elle est accordée pour une année académique aux étudiants en licence 1, licence 2 et licence 3 avec une possibilité de redoubler une fois soit 4 allocations d’aide maximum en cycle de licence.

Quant au prêt, il est accordé aux étudiants inscrit en licence première année (L1) à l'Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO ou à l'Université Ouaga 2, qui n'ont pas plus de 27ans au 31 décembre de l'année civile en cours.

Nommés en conseils de ministres le 01 Mars 2018, c’est ce mercredi 07 Mars 2018 que s’est déroulée la cérémonie de passation de services des directions des Bourse et des Aides Financière(DBAF) et de l’Information et de l’Orientation Scolaire et Professionnelle(DIOSP) au CIOSPB en présence de nombreux collaborateurs et amis.

Avant l’entame de la cérémonie de passation proprement dite, la directrice générale du CIOSPB a demandé l’observation d’une minute de silence en mémoire aux victimes des attaques terroristes dont l’inhumation se déroulait au cimetière de Gounghin au même moment.

Le projet Adolead lancé

Le 15 février 2018 a eu lieu, au lycée municipal Bambata de Ouagadougou, la cérémonie de lancement du projet adolead. Initié par l’association Generation Betterfly, Adolead vise à semer la graine des valeurs civiques, la participation citoyenne des jeunes des Lycées du pays. Pour la phase pilote, le projet sera exécuté dans quatre établissements secondaires de la ville de Ouagadougou.

Generation Butterfly en abrégé GB est une organisation de leadership jeunesse. Elle est engagée dans la participation citoyenne et l’emploi des jeunes. Le projet Adolead en français adolescents leader, objet de lancement du 15 février dernier s’inspire de la philosophie du papillon qui dit que c’est un animal favorisant la pollinisation des plantes. Selon Lassina Sanfo, premier responsable de GB, « chaque être humain doit impacter positivement la vie des autres par ses choix et ses actions quotidiennes ». Pour ce faire, il a souligné que la mission de GB est d’amener les jeunes à une situation de confiance, de responsabilité, d’autonomie et d’acceptation. Il a aussi salué le soutien des lycées partenaires qui servent de phase pilote à la mise en œuvre du projet. Ce sont le Groupe scolaire Azimut, le lycée municipal Bambata, le lycée Marien N’Gouabi et le lycée Thomas Sankara dans la vile de Ouagadougou.

Après la présentation du projet et de l’association, les bénéficiaires ont donné leur appréciation. «  La problématique de la participation citoyenne et de l’éducation civique va contribuer aux renforcements de nos capacités intellectuels », a affirmé la représentante des élèves, Marianne Karfo. Elle en a aussi profité pour inviter ses camarades à être désormais des élèves modèles, des citoyens responsables, à cultiver un sens élevé de l’intégrité dans le respect d’autrui et de l’environnement.

Quant au Directeur pays de Oxfam Burkina, M. Diarra, il a estimé que le lancement du projet Adolead va booster la recherche de solutions innovantes pour réduire l’incivisme et le faible engagement citoyen que rencontrent les acteurs de l’éducation du Burkina en général. Par ailleurs, il a réitéré le soutien de sa structure aux différentes parties prenantes. Par ailleurs, il les a invités à travailler pour promouvoir leur objectif commun qui est d’améliorer le bien-être économique et social des couches vulnérables. « J’invite l’ensemble des parties prenantes et surtout les élèves bénéficiaires à s’approprier le projet et à participer activement aux activités », a-t-il déclaré.

Le clou de cette rencontre a été le lancement officiel du projet Adolead. Un clap donné par le Proviseur du lycée Bambata, M. Biyé Bagué, qui dit être honoré par le choix porté sur son établissement pour accueillir ce lancement. Pour lui, il est nécessaire que les partenaires soutiennent ces genres d’initiatives car, cela favorise la formation de jeunes. Elles les responsabilisent pour assurer un développement durable du Burkina Faso a-t-il ajouté. Rendez-vous dans un an pour évaluer et généraliser le projet à l’ensemble des autres lycées et écoles.

Priva BELEM

Et si on situait les responsabilités

Le dimanche 04 février 2018, aux environs de 13h30mn, les résidents de la Cité Universitaire de la Patte d’oie ont été pris de panique par des appels au secours venant d’une résidente. Celle-ci serait à l’origine d’un incendie qui aurait pu être fatal pour ses camarades. Alerté, Planète Schools s’est approché du premier responsable des œuvres universitaires de Ouagadougou pour en savoir davantage sur l’origine du sinistre et comprendre le niveau d’application du règlement intérieur des cités afin d’éviter de pareilles situations.

Bientôt par les TIC pour réduire les tracasseries

Les en files indiennes pour les inscriptions dans les universités publiques au Burkina vont se conjuguer bientôt au passé. Aujourd’hui pour s’inscrire dans les universités publiques du Faso, il faut faire le pied de grue pendant des heures et des heures voire des jours pour accomplir cette formalité. Les étudiants désapprouvent cette méthode dite désuète et préconisent les inscriptions en ligne. Le directeur de la promotion des NTIC de l’université Ouaga 1 et enseignant en informatique, Ousmane BARRA, nous précise les contours de cette innovation.
La question des inscriptions en ligne fait partie des priorités des autorités universitaires confie Barra. « La preuve est que plusieurs missions ont été menées dans d’autres universités. Notamment celles de Cotonou et de Dakar afin de s’imprégner de leurs expériences. Ce qui veux dire que le processus est enclenché » a-t-il  affirmé.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a posé la première de l’Unité de formation et de recherches en sciences et technique (UFR/ST) et d’une cité universitaire au profit de l’Université Ouaga II le vendredi 19 janvier 2018. La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée sur le site de l’université à Gonsé.

L’Institut Supérieur Privé Polytechnique (ISPP) a célébré sa journée de qualité, le samedi 3 février 2018, et six nouveaux diplômes ont été homologués par le CAMES, ce qui porte à 24 le nombre de diplômes reconnus à l’ISPP.

Nos partenaires

Notre newsletter

Ne manquez plus nos actualités !

Contactez la rédaction

  • Adresse: 11 BP 1064 Ouagadougou CMS 11
    BURKINA FASO
  • Tel: +226 78 81 44 17 - 67 22 16 14
  • Email:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Website:http://www.planeteschools.com